Navigation – Plan du site

32 | 2012
Cartographie humanitaire : nos représentations en question

Depuis quelques années déjà, la cartographie et les Systèmes d’information géographique (SIG) ont fait leur entrée dans l’humanitaire. Au-delà de la vocation traditionnelle des cartes ‑ appréhender un pays, une région, une géographie ‑, en quoi l’arrivée de l’outil cartographique influence-t-elle le travail des acteurs humanitaires ? Entre la réalisation très concrète des cartes, leur interprétation, l’aide à la décision qu’elles peuvent apporter jusqu’aux représentations du monde qu’elles peuvent véhiculer, les ONG ont sans aucun doute encore beaucoup à apprendre. Mais n’ont-elles pas aussi leur mot à dire, maintenant qu’elles sont actrices de ce que certains appellent la « bataille des cartes » ? Peut-être, également – et pour reprendre la formule de Michel Houellebecq (La carte et le territoire, Flammarion, 2010) – doivent-elles prendre garde à ce que, quel que soit l’apport indéniable de la cartographie en humanitaire, jamais la carte ne devienne plus intéressante que le territoire et les hommes qui l’habitent…

  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org