Navigation – Plan du site

33 - Des hommes vivent ici

Un reportage de Marion Osmont
06 novembre 2012
Notes de la rédaction

À l’image de beaucoup de migrants qui terminent leur parcours aux portes de l’Angleterre, le voyage de Marion Osmont a commencé en Éthiopie. Depuis 10 ans, la photographe séjourne régulièrement dans ce pays de la Corne de l’Afrique. Là, armée de son appareil et de sa connaissance de l’amharique, la principale langue éthiopienne, elle croise le chemin de ceux qui décident de tenter le grand voyage vers l’Europe. Dès octobre 2009, elle retrouve certains d’entre eux à des milliers de kilomètres de là, à Calais, en France. Voir ce « symbole de l’échec des politiques migratoires » était une évidence pour Marion qui, des foyers Sonacotra aux services d’oncologie pédiatrique en passant par la communauté comorienne de Marseille (à laquelle elle a consacré un ouvrage[1]), a décidé de braquer son objectif sur les problématiques sociales, sanitaires, politiques. Alors, patiemment, forte de ses relations privilégiées avec les Éthiopiens ou les érythréens, Marion s’insère dans la communauté des migrants et rencontre Haroon, Soudanais du Darfour. Grâce à lui, avec lui, elle raconte autrement le parcours de ces déracinés errant dans les jungles et autres squats de Calais.

À paraître en décembre 2012, Des hommes vivent ici, un livre de Marion Osmont, soutenu par Médecins du Monde et Amnesty International, aux éditions Images Plurielles – www.imagesplurielles.com



[1] De Grande Comore – 6 histoires de vie à Marseille (avec Caroline Fontana et Olivier Marbœuf), éditions Khiasma, 2004.

  • (image/jpeg – 32k)
  • (image/jpeg – 25k)
  • (image/jpeg – 33k)
  • (image/jpeg – 137k)
  • (image/jpeg – 35k)
  • (image/jpeg – 27k)
  • (image/jpeg – 19k)
  • (image/jpeg – 37k)
  • (image/jpeg – 35k)
  • (image/jpeg – 48k)
  • (image/jpeg – 39k)
  • (image/jpeg – 14k)
  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org