Navigation – Plan du site

39 - En sursis

Un reportage de Nicolas Moulard
15 novembre 2014

Médecins du Monde intervient depuis 2008 sur le camp de Roms de la Flambère, au nord de Toulouse. Et depuis cette date, le photographe Nicolas Moulard a suivi l’action de l’association et découvert cette communauté.

 Ces familles sont arrivées en France en 2002 et ont subi de nombreux déplacements. Elles ont changé plus de dix fois de terrains, expulsées parfois de façon violente. Elles viennent du même village de Barbulesti en Roumanie, qu’elles ont fui à la suite de grandes inondations du Danube. À cette catastrophe naturelle se sont ajoutés les maux des hommes : la misère économique, les discriminations et les violences dont est victime cette population. Cette communauté compte aujourd’hui 200 personnes regroupées en 40 familles avec 45 enfants de moins de 12 ans. Depuis peu, le terrain a pu être équipé en électricité de façon sécurisée et un point d’eau a été installé. Il n’y a pas d’équipement sanitaire pour le moment. Tous les enfants ayant l’âge d’être scolarisés en maternelle ou en primaire ont pu être inscrits à l’école. Tous les adultes rencontrés expriment le désir de travailler de façon quotidienne mais aucune démarche entamée pour obtenir un contrat de travail n’a pu aboutir. Alors ils vivent au jour le jour, sans projet, sinon l’espoir d’obtenir un permis de travail qui changerait tout. En attendant, la vie quotidienne s’organise, misérable mais solidaire, car comme ils disent : “Rien n’arrête un peuple qui danse !” »

« Mon travail s’inscrit dans une démarche documentaire sensible et humaniste. J’ai rencontré les habitants du terrain de la Flambère en 2008. La décision de les photographier est venue d’une envie de documenter leur vie quotidienne pour mieux les connaître et combattre nos préjugés. »

www.nicolasmoulard.com

  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org