Navigation – Plan du site

22 | Juillet 2009
La Corne de l’Afrique sous surveillance internationale

Humanitaire porte son regard sur l’Est du continent africain et plus particulièrement sur la « Corne de l’Afrique ». Quatre pays composent traditionnellement cette zone (l'Érythrée, l'Éthiopie, la Somalie et Djibouti), mais à l’image de la tectonique des plaques qui creusa là le berceau de l’humanité, la sous-région bouge, s’étend au rythme d’une géopolitique qui la dépasse. Le Soudan, le Kenya, l’Ouganda rejoindraient par capillarité l’ensemble historique, comme si se jouait à l’échelle de cette région les mêmes logiques que la mondialisation développe à l’échelle planétaire. Avec cette légère nuance que ce n’est pas la crise financière – privilège des pays riches – qui se propagent, mais une série de crises humanitaires… Certes, la faiblesse de certains des États de la région a donné lieu à la mise en place de multiples dispositifs internationaux (Africom, Partenariat Union européenne-Union africaine, Opération Atalante anti-pirates…). Mais quel est l’impact de ces dispositifs qui s’insèrent eux-mêmes dans la « guerre globale contre le terrorisme » ? En particulier, n’induisent-ils pas la fragilisation des programmes d’assistance aux populations qui peinent déjà à se déployer dans des contextes particulièrement difficiles ? Ce numéro doit permettre à différentes voix  ‑ celles de chercheurs et d’acteurs ‑ d’apporter un éclairage sur les évolutions récentes dans cette région paradoxalement oubliée des médias, mais sous surveillance internationale.

  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org