Navigation – Plan du site
Lire, écouter, voir

Mission inaccomplie ?

Bernard Hébert, Abord clinique d’une mission humanitaire, Springer, coll. Abord clinique, octobre 2009, 171 pages.
Nelly Staderini
Référence(s) :

Bernard Hébert, Abord clinique d’une mission humanitaire, Springer, coll. Abord clinique, octobre 2009, 171 pages.

Texte intégral

1Cet ouvrage a pour objectif de fournir des « repères » au personnel médical et paramédical souhaitant partir en mission humanitaire : dans un village de brousse en Afrique, plus précisément, ce qui représente un champ spécifique et très restreint de la « médecine humanitaire ». S’il peut être lu avant le départ, et informer ainsi le praticien sur les pathologies qu’il aura sûrement à prendre en charge, il ne pourra en revanche remplacer les guidelines et autres protocoles de soins en tous genres qui accompagnent nécessairement, au quotidien, celui qui traite.

2En effet, la présentation des différentes affections fréquemment rencontrées est intéressante et complète, reprenant notamment la maternité et la pédiatrie de façon générale et détaillant sous forme de catalogue informatif les pathologies hépatiques, gastro-intestinales, ophtalmiques, dermatologiques, urinaires, cardio-vasculaires, neurologiques et psychologiques. Mais les informations sur la grossesse et l’accouchement, par exemple, ne permettent pas au non spécialiste de prendre en charge ce difficile moment de la vie d’une femme et de l’enfant à naître, qui plus est, en cas de pathologie. Or, c’est bien souvent le cas des femmes qui font appel à l’ « étranger » que représente le personnel humanitaire lors de l’accouchement. S’il n’existe pas à proprement parler de « médecine humanitaire », mais bien plutôt une manière d’exercer la médecine dans le champ de l’humanitaire avec ses contraintes, ce livre n’est alors pas assez précis, ni documenté. L’introduction et le chapitre sur les premiers contacts sont succincts et ne font pas référence aux ouvrages qui témoigneraient, de la part de l’auteur, d’une « culture humanitaire ». Cela est d’autant plus dommageable qu’il s’agit d’une critique qui peut bien souvent être faite aux personnels médicaux présents sur les missions humanitaires. Les annexes sont une autre sorte de catalogue plus ou moins détaillé, où les développements sur l’accouchement et les soins au nouveau-né sont plus étayés que les autres, même si l’on aurait aimé voir le suivi du travail par le partogramme et un arbre décisionnel en fonction des symptômes nécessitant une prise en charge en urgence par exemple.

3Par ailleurs, l’angle de vue choisi par l’auteur est celui de l’humanitaire isolé, alors que les missions sont plus souvent composées d’équipes pluridisciplinaires. Par contre la précarité des moyens diagnostiques, bien souvent l’absence d’examens complémentaires sur lesquels les personnels médicaux s’appuient habituellement et le choix des traitements sont des réalités de terrain qu’il est important de connaître avant le départ. On regrette pourtant qu’un accent plus poussé n’ait pas été mis sur la clinique et les traitements (par exemple sur les ACT en ce qui concerne le paludisme qui, au-delà du simple traitement, représentent un véritable enjeu de santé publique sur lequel le travail des humanitaires fut remarquable). On regrette encore qu’un thème aussi délicat que celui des mutilations génitales féminines soit traité assez superficiellement, probable reflet d’une méconnaissance du sujet.

4Autrement dit, si la transmission des savoir, savoir-faire et savoir être paraît effectivement un aspect fondamental à tout acteur humanitaire, et si les supports de cette transmission sont importants pour aider le personnel dans cette démarche, ce livre n’apparaît pourtant pas relever cet autre défi. S’il peut convenir à ceux qui s’intéressent à l’humanitaire ou préparent un départ en mission, en revanche, il ne répond pas aux multiples questions que se pose le professionnel de santé à son arrivée sur le terrain et relatives à sa pratique. L’originalité du point de vue aurait ainsi mérité plus de précisions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nelly Staderini, « Mission inaccomplie ? », Humanitaire [En ligne], 25 | juin 2010, mis en ligne le 17 septembre 2010, consulté le 22 août 2017. URL : http://humanitaire.revues.org/778

Haut de page

Auteur

Nelly Staderini

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org