Navigation – Plan du site
Lire, écouter, voir

Médecin du monde : retour sur un parcours d’humanitaire

Michel Brugière, Refuser le malheur des hommes. Les 30 ans de Médecins du Monde, Le cherche midi, mai 2010.
Nelly Staderini
Référence(s) :

Michel Brugière, Refuser le malheur des hommes. Les 30 ans de Médecins du Monde, Le cherche midi, mai 2010.

Texte intégral

1Michel Brugière, personnalité de Médecins du Monde tant par son charisme que par sa longévité au poste de directeur général, est parti à la retraite après vingt-cinq ans de bons et loyaux services au sein de l’association. Ce départ coïncidant avec les 30 ans de Médecins du Monde, un éditeur a eu la bonne idée de lui demander de retracer son parcours.

2Et autant dire que celui-ci n’est pas banal ! Médecin de campagne engagé dans la vie politique locale d’un village du Cantal, éleveur de chèvres, viticulteur, effrayé par la vie de notable qui se dessinait, il fait le choix, aux alentours de la quarantaine, de s’engager dans l’humanitaire. Direction Paris, puis presque aussitôt Bamako, où l’attend un sacerdoce qui le tiendra un quart de siècle.

3Avec l’aide de Tristane Banon et Christine Goguet, l’auteur a fait le choix d’un style simple, épuré, délaissant un jargon qui aurait destiné son ouvrage au seul milieu humanitaire au profit d’une plume qui lui permet d’ouvrir à un public plus large cet univers finalement méconnu. Le lecteur y pénètre à travers une quinzaine de récits de missions phares tant par leur importance historique et politique, en regard des événements souvent tragiques qui s’y sont déroulés, que par les thèmes médicaux qui y furent développés.

4Chemin faisant, les thèmes chers à l’association sont abordés, en particulier l’indissociabilité de l’action et du témoignage, dont l’ambiguïté que ce principe induit est parfois perceptible. Certains contextes, de par leur complexité, sont longuement introduits, au détriment peut-être de précisions et d’arguments qui permettraient au lecteur une meilleure compréhension des activités menées ou de la pertinence d’avoir été ou d’être encore présent sur ces conflits et thématiques. Mais Michel Brugière avait prévenu dans son avant-propos : « Cet ouvrage n’a pas l’ambition d’être une nouvelle contribution à la réflexion sur l’humanitaire privé et son devenir. Ma seule ambition est de rendre hommage à des hommes, qu’ils soient du Nord ou du Sud, qui, au nom de la solidarité et de la responsabilité universelle, ont porté secours et assistance à d’autres hommes en souffrance, quels que soient leur religion, leur origine ou leurs engagements politiques. »

5Mission accomplie ! Et ce n’est pas le moindre mérite de ce livre que de livrer, en même temps que des moments fondateurs de l’humanitaire « French doctors », les portraits d’inconnus qui en font le quotidien. Au final, l’auteur porte un regard humble mais ferme sur cette aventure qu’il a contribué à construire : « MDM à pris le monde en marche, et mis, autant qu’elle a pu, des béquilles là où ça basculait… Cette chose-là ne peut être contestée ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nelly Staderini, « Médecin du monde : retour sur un parcours d’humanitaire », Humanitaire [En ligne], 26 | 2010, mis en ligne le 07 janvier 2011, consulté le 20 août 2017. URL : http://humanitaire.revues.org/847

Haut de page

Auteur

Nelly Staderini

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org