Navigation – Plan du site
Lire, écouter, voir

Ceux qui brûlent…

Virginie Lydie, Traversée interdite : les harragas face à l’Europe forteresse, Editions « le passager clandestin », 2011
Djawad Guerroudj
Référence(s) :

Virginie Lydie, Traversée interdite : les harragas face à l’Europe forteresse, Editions « le passager clandestin », 2011

Entrées d’index

Mots-clés thématiques :

Migrant, Réfugié

Mots-clés géographiques :

Europe, Moyen-Orient
Haut de page

Texte intégral

1Ce petit livre (172 pages), très agréable à lire, agrémenté d’une multitude d’interviews des protagonistes revient sur une tragédie dont on parle beaucoup, mais qu’on connaît mal : celle des harragas, ces hommes et parfois ces femmes qui quittent leurs pays sur des bateaux de fortune, au risque d’y perdre la vie. Le surnom qu’on leur a donné signifie en arabe les « brûleurs » ou « ceux qui brûlent »… Leurs papiers, les frontières, leur passé… Très bien documenté, cet ouvrage aide ainsi à faire le tour d’un problème d’actualité, comme en témoignent les polémiques actuelles entre la France et l’Italie.

2Il analyse les causes du départ, les contextes socio-économiques et les représentations dans les pays d’origines, les embuches juridiques (en Algérie, par exemple, l’émigration clandestine est punie de prison) ainsi que les modalités pratiques de cette émigration. Puis l’auteur revient sur la création de Frontex, le sort fait en Europe aux « clandestins », leur vécu quotidien, les difficultés d’accès aux soins, leur exploitation et l’impossibilité du retour pour l’échec qu’il signifierait. Enfin les répercussions politiques (utilisation de la peur de l’« autre ») de cette immigration, sont appréhendées. La conclusion compare les 15 638 immigrés morts aux frontières de l’Europe entre 1998 et 2010 aux 1 135 personnes qui auraient péri en franchissant le mur de Berlin. Comme l’auteur l’écrit, « un mur est tombé, une mer l’a remplacé ».

3Ce livre, à lire absolument, est en phase avec l’actualité du « printemps arabe » ou des « révolutions du jasmin » dont il permet aussi de mieux comprendre les origines. Il fait parler les jeunes qui ont été les protagonistes de cette révolution si bien que l’on saisit mieux leurs attentes : ils n’avaient le choix qu’entre l’exil ou la révolution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Djawad Guerroudj, « Ceux qui brûlent… », Humanitaire [En ligne], 29 | 2011, mis en ligne le 15 décembre 2011, consulté le 22 août 2017. URL : http://humanitaire.revues.org/944

Haut de page

Auteur

Djawad Guerroudj

Médecin (MDM)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Médecins du Monde
  • Revues.org